L’AUSTRALIE ANNONCE L’OUVERTURE DES ENREGISTREMENTS EN .AU

By September 9, 2021Noms de domaine

Save the date ! C’est le 24 mars 2022 que l’enregistrement direct de noms de domaine sous l’extension .AU sera enfin possible. Une opportunité pour les titulaires de noms enregistrés en .COM.AU qui pourront faire valoir leurs droits pendant 6 mois.

Attendu depuis près de 12 ans et plusieurs fois différé, le lancement du .AU « permettra à l’Australie de s’aligner sur la plupart des autres extensions pays, notamment le Royaume-Uni (.UK), le Canada (.CA) et la Nouvelle-Zélande (.NZ) », explique Rosemary Sinclair, présidente d’auDA (.AU Domain Administration Ltd).

Dès le 24 mars 2022, le .AU offrira donc à tous, particuliers, entreprises et organisations, un plus grand choix de noms de domaine, sous réserve cependant de justifier d’une présence australienne. Toutefois, au cours des six premiers mois suivant ce lancement, un processus d’attribution prioritaire permettra :

  • aux titulaires de noms de domaine .COM.AU, .NET.AU, .ORG.AU… de demander l’enregistrement de l’équivalent exact de ces noms en .AU (par exemple « monnom.au » pour « monnom.com.au ») ;
  • à tout demandeur d’enregistrer un nom de domaine .AU, à condition que le nom souhaité n’existe pas dans l’une ou l’autre des extensions de deuxième niveau (.COM.AU par exemple).

À savoir : au cas où un nom .AU serait sollicité par plusieurs titulaires éligibles un processus d’antériorité permettra de déterminer quel titulaire pourra enregistrer le nom correspondant.

CONSEIL D’EXPERT

Au 30 juin 2021, le registre australien comptait 3 339 032 noms de domaine dont plus de 3 millions enregistrés en .COM.AU pour une population estimée à près de 26 millions d’habitants et un taux de pénétration Internet de 84,2 %.

Nous vous recommandons d’envisager dès maintenant l’enregistrement de vos noms de domaine sous l’extension .AU, notamment si vous êtes déjà titulaire d’un nom .COM.AU ou si vous souhaitez développer vos activités en Australie. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller.

 

À lire également :
AUSTRALIE : LE REGISTRE DURCIT LES RÈGLES D’ENREGISTREMENT

 

Par Raphaël TESSIER et Sophie AUDOUSSET pour EBRAND France.

EBRAND

Author EBRAND

More posts by EBRAND