GIVIEW : UN GUICHET UNIQUE POUR LES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES

By November 26, 2020Droit et réglementation, Outil

La Commission européenne a lancé ce mercredi 25 novembre une base de données regroupant toutes les indications géographiques existantes dans l’Union européenne.

 

Baptisée GIVIEW, elle permet d’obtenir les données relatives aux indications géographiques enregistrées dans l’UE et protégées par des accords internationaux. La plateforme gérée par l’EUIPO se présente très simplement. En indiquant le nom de l’indication géographique dans la barre de recherche, vous obtenez les informations la concernant telles que :

  • le pays où elle fait l’objet d’une protection,
  • sa date d’enregistrement,
  • et les liens directs vers tous les accords internationaux qui la protègent.

Il est également possible de faire une recherche par pays pour obtenir toutes les indications géographiques présentes dans ce dernier. Des critères tels que le type de produit, le statut de l’enregistrement ou encore le type d’indication géographique permettent d’affiner votre recherche. Pour rappel, les noms relatifs à ces produits sont divisés en trois catégories :

  • AOP (Appellation d’origine protégée),
  • IGP (Indication géographique protégée) pour les produits agroalimentaires,
  • IG (Indication géographique) pour les boissons spiritueuses.

Ces informations relatives aux indications géographiques sont centralisées en un guichet unique afin d’en faciliter l’accès aux consommateurs et professionnels. À ce jour, la plateforme regroupe plus de 3 300 noms de produits protégés dans les 28 états membres de l’Union européenne (UE).

Les produits agroalimentaires et boissons protégés par l’Union européenne en tant qu’indications géographiques représentent 74 milliards d’euros. Un chiffre qui a certainement largement influé sur la nécessité de créer cet outil.

Les indications géographiques sont particulièrement utiles à l’économie européenne dans la mesure où elles permettent de vendre des produits à une valeur plus élevée grâce à l’apport d’authenticité et de qualité. En effet, la valeur de vente d’un produit avec un nom protégé est en moyenne le double de celle de produits similaires sans certification. Dans un contexte globalisé, les indications géographiques représentent une part significative des exportations agroalimentaires de l’UE (15,5%) ; les produits IG de l’UE sont par ailleurs majoritairement exportés vers la Chine, les Etats-Unis et Singapour.

Par Priscille LOUBERT, juriste PI, pour EBRAND France.

 

Pour savoir comment protéger votre indication géographique contre le cybersquatting ou la contrefaçon sur Internet, complétez le formulaire ci-dessous.

Un expert juridique EBRAND vous recontactera dans les meilleurs délais.

 

 

EBRAND

Author EBRAND

More posts by EBRAND