ARABIE SAOUDITE : NOUVELLES PROCÉDURES 2022

By January 17, 2022Noms de domaine

 

Compte tenu des nouvelles règles mises en place par l’Arabie Saoudite, tous les noms de domaine enregistrés en .SA et/ou en .السعودية, doivent être transférés avant le 31 mars 2022 vers un des registrars locaux désormais chargés de leur gestion commerciale, afin d’éviter leur suppression.

Ce changement intervient dans le cadre de la transformation numérique du gouvernement et de l’environnement commercial privé dans le Royaume saoudien, celle-ci étant mise en œuvre par la Commission des communications et des technologies de l’information (CITC). Elle vise notamment à développer l’écosystème saoudien d’enregistrement des noms de domaine et à créer un marché pour ces mêmes noms de domaine, conformément aux tendances et pratiques internationales. En outre, elle permet aux registrants (titulaires) ou aux bureaux d’enregistrement intermédiaires de choisir l’un des gestionnaires locaux désignés d’autorité par la CITC.

 

TRANSITION JUSQU’AU 31 MARS 2022

 

Une période de transition permet aux actuels titulaires de noms de domaine saoudiens se terminant par .SA ou .السعودية de mettre à jour les informations concernant les contacts administratifs et d’effectuer les transferts au bureau de leur choix jusqu’au 31 mars 2022. Selon la CITC, ce processus ne devrait pas affecter le travail ou les services liés aux noms de domaine actuels.

 

QU’EST-CE QUI CHANGE ?

 

  • Les titulaires de noms de domaine ou les bureaux d’enregistrement intermédiaires n’ont plus la possibilité de gérer les noms de domaine saoudiens directement auprès du registre comme c’était le cas jusqu’à présent,
  • Ces noms de domaine doivent tous être migrés d’ici le 31 mars 2022 par leur actuel prestataire chez l’un des gestionnaires désignés suivants : Solutions by STC, Nournet, Sahara Net, Hawsabah et DNet.

 

PROCÉDURE À SUIVRE POUR CONSERVER LES DOMAINES EXISTANTS

 

  1. Demander au gestionnaire actuel des noms de domaine de faire une demande de auth-code sur la plateforme du Registre.
  2. Demander au contact administratif des domaines de vérifier la réception de :
    • un email contenant un lien cliquable,
    • un code d’activation (token) reçu par sms sur son téléphone mobile.
  3. Cliquer sur le lien contenu dans l’email et entrer le code d’activation demandé sur la page qui s’affiche.
  4. Récupérer le auth-code qui apparaît à l’écran et le transmettre à EBRAND.

La procédure est indiquée en anglais ici.

 

CONSEIL D’EXPERT : QUE FAIRE SI VOUS NE POUVEZ PAS RÉCUPÉRER L’UN DES ÉLÉMENTS REQUIS (EMAIL + CODE D’ACTIVATION) ?

 

  • Le registre n’offre pas d’autre option que de laisser retomber dans le domaine public les noms afin de les réenregistrer.
  • Les noms concernés devraient retomber le 31 mars 2022.
  • Le risque éventuel est que les noms soient enregistrés par des tiers. Toutefois, les déposants devront eux aussi se conformer aux conditions d’enregistrement restreintes du registre, à savoir :
      • Pour une société locale : fournir des éléments prouvant le lien entre le nom de domaine demandé et le nom de la société locale,
      • Pour une société étrangère : fournir une marque enregistrée en Arabie Saoudite.

Précisons que le service de récupération automatique (back-order) n’est pas disponible sur cette extension. Il est donc nécessaire de procéder à un enregistrement manuel classique.

Pour toute question complémentaire, veuillez contacter le support EBRAND au support-fbs@ebrandservices.com ou par téléphone au +33 (0) 1 40 28 15 73.

 

 

Par Raphaël TESSIER & Sophie AUDOUSSET pour EBRAND France.

EBRAND

Author EBRAND

More posts by EBRAND